• ABC Bonheur
  • Actualités positives
  • Articles bonheur et bien-etre
  • Citations bonheur et bien-etre
  • Suggestions bonheur et bien-etre
Accueil du site

Mendiante A 7 ans, Major de promo à la Sorbonne à 22 !

Catégorie : "Dépassement de soi"

Par Isa le 19/05/2015          partager cet belle nouvelle sur Facebook
Mendiante A 7 ans, Major de promo à la Sorbonne à 22 !

Voici la formidable histoire d'Anina Ciuciu, une jeune Rom, qui a travaillé dur pour changer sa terrible destinée...

Anina nait en 1990 à Craiova (200 km de Bucarest) et passe ses première années dans un quartier réservé aux Roms, son papa est comptable, sa maman aide-soignante.

Puis direction la France lorsqu'elle a 7 ans. Le passeur les abandonne lâchement avant le terme du voyage dans un camp de Roms en Italie, où tous vivent entassés, dans des conditions d'insalubrité atroces. Puis c'est enfin l'arrivée en France, à Lyon, puis Bourg-en-Bresse. Dans la clandestinité bien sûr. Son papa arrive à trouver des petits boulots, mais cela ne suffit pas. Sa maman décide alors d'aller mendier pour récupérer quelques deniers pour contribuer à faire vivre la famille. La faim est plus forte que la honte. Anina l'accompagne.

Et puis un jour, une bonne fée passe par là, elle comprend vite que faire la manche n'est pas dans les habitudes de la famille et elle et d'autres personnes sont émues par la situation des Ciuciu et décident de les aider. Ils obtiennent des cartes de séjour, sésames obligatoires pour trouver des emplois plus convenables qui leur permettront de vivre correctement, et Anina et ses deux soeurs peuvent être scolarisées. La famille reçoit aussi un logement digne de ce nom.

La force de se battre et l'amour que les parents portent à leurs filles donnent à Anina de vraies valeurs et une énergie presque surnaturelle pour avancer dans la vie, ce qu'elle a pu vivre de douloureux dans son enfance lui donne la rage de réussir. Elle prend conscience que l'école sera sa chance. Elle travaille d'arrache-pied et devient vite une brillante élève. Elle obtient un Bac S avec mention. Pour quelques années plus tard terminer Major de promotion de la prestigieuse Université de La Sorbonne (2013). Elle qui a débuté sa vie sur les trottoirs à tendre la main, est la plus douée de toute une génération d'étudiants prometteurs, futurs juges, avocats, juristes (Master de Droit).

En 2013, sa demande de nationalité Française est enfin acceptée. En 2014, Anina Ciuciu est nommée Conseiller honorifique sur la problématique Rom auprès du Premier ministre roumain Victor Ponta. Et elle écrit un livre sur son début de vie. Car elle veut aussi que son histoire serve à d'autres, comme une preuve que c'est possible, comme le témoignage que la volonté peut faire aboutir bien des rêves. Avec une grande humilité, elle affirme que si elle-même l'a fait, elle qui ne s'estime pas plus exceptionnelle que d'autres, alors tout le monde doit pouvoir réussir !

Cette belle histoire est la preuve qu'à force de travail, de persévérance, d'application, de dépassement de soi et d'amour, on peut décrocher la lune. Bravo Anina, quel parcours, que d'espoir pour toute personne qui serait dans une situation jugée quasi irréversible, Rom ou non ! C'est une superbe démonstration que tout peut arriver si on le veut, si on fait ce qu'il faut pour atteindre son but et si l'on y croit ! Bravo aussi à ceux qui ont tendu la main à sa famille, ce n'était peut-être "pas grand chose" et pourtant ces personnes ont aussi rendue possible cette belle histoire.



Pour en savoir plus sur l'histoire d'Anina Ciuciu, vous pouvez vous procurer son livre "Je suis Tzigane et je le reste " (écrit avec Frédéric Veille).

Une biographie sans concessions et émouvante contant cette courte vie pourtant déjà bien remplie, et un cri d'amour pour sa communauté... à lire pour prendre conscience que l'on peut être né sous une mauvaise étoile mais qu'il est possible trouver le chemin vers des cieux nettement plus ensoleillés, à force de travail et d'amour !



Crédit photo : Aglaë Bory



Actualité positive vue 73479 fois          commenter

haut de page

Commentaires

Vos commentaires

saco (27/01/2016 - 16:26:57)
Je suis très ému. Et d'avoir été sauvé on extremis de l'ignorance jusqu'à publier un livre en 2010. je prêche de toujours lutter.
Bravo toutes les ciuciu anina.
haut de page
isa (27/01/2016 - 20:12:33)
Bonjour Saco,
En effet, c'est très émouvant. Et aussi porteur d'espoir pour toute personne qui serait "née sous une mauvaise étoile".
Si vous avez écrit un livre porteur de belles choses comme celui d'Anina et que vous souhaitez le partager ici, je vous invite à le faire en réponse à mon commentaire, n'hésitez pas :-)
haut de page
Skilatchi corléone (28/01/2016 - 1:01:13)
elle est pas juste belle en plus ... elle est pire ! *_*
haut de page
tarek (28/01/2016 - 21:07:59)
je souhaite, il me manque un paragraphe sur les gens qui l'ont remarquée et sauvée
haut de page
Vareine (29/01/2016 - 1:18:02)
Un peu interloquée par cette extreme condescendance de l'article . Pourquoi cette "étoile" devrait elle etre mauvaise ? Et quelle mauvaise étoile si ce n'est un rascisme systemique, systematique contre les Rroms ? Et pourquoi faudrait il plus parler des gens ( normaux et humains) qui ont tendu la mains plutôt que du parcours envers et contre tous les dysfonctionnement de notre devise qui se la pète et ne s'applique que si rarement,de cette jeune femme volontaire et courageuse?
haut de page
Lena (29/01/2016 - 8:00:19)
Vous dites que les passants ont vu que la famille n'avait pas l'habitude de faire la manche. Faire la manche est-il dans les "habitudes" de quelqu'un ? Que cela veut-il dire ?
haut de page
isa (29/01/2016 - 8:22:35)
Tarek : oui cela aurait pu être intéressant si j'avais eu les informations ;-) Si vous ou quelqu'un d'autre disposez d'informations sur tout ce qui s'est organisé autour de la famille, n'hésitez pas !

Vareine : sans parler de race ni même de couleur de peau, certaines personnes naissent et grandissent dans de meilleures conditions non ? N'est-il pas plus facile de réussir dans la vie lorsque l'on a tous les moyens de le faire, sans devoir "se battre" pendant des années ? Les statistiques parlent d'elles-même. Malheureusement. Car si c'était si facile pour tout le monde, ça se saurait... Le point de vue de l'article est le mien (car pour info des gens "normaux et humains", ça ne court pas tant que ça les rues), il aurait pu être tout autre, mais chaque personne présente les choses avec sa sensibilité propre, ses références, etc. J'assume mon point de vue ;-)

Lena : oui, j'en connais ! Des personnes pour qui c'est un job comme un autre et qui ont même acquis une certaine expertise dans le domaine. Et encore une fois, il n'est même pas question de race ou de couleur de peau, c'est un état d'esprit... Etat d'esprit que certaines personnes qui font la manche ne partagent pas car c'est certainement la chose la plus difficile à faire pour elles, mais c'est juste vital.
haut de page
Brigitte (29/01/2016 - 12:38:03)
C'est toujours bienfaisant de lire des histoires comme celle, ci
des histoires qui peuvent encourager ou donner de l'espérance ..
Les réponses d'Isa aux commentaires très réalistes cependant
je suis comme Tarek ..
Dans ce parcours , des personnes sur le chemin se sont révélés
comme des anges gardiens , avec le souci et l'investissement d'aider concrètement cette famille , le premier pas qui aide à déployer des ailes.
Je pense que ces personnes 'méritent' le livre autant qu"Anina
et il aurait été chouette qu'il leur soit dédicacé ...
Dans la vie, la solidarité est le moteur et souvent l'élément déterminant de la résilience et des belles histoires ..
Ceci dit, je n'ai pas (encore) lu le livre ...
haut de page
Ali RJEB (29/01/2016 - 12:52:18)
J'ai lu le passage, les larmes d'émotion aux yeux, admirant en mème temps le défi et la persévérence de "Anina" d'une part et l'hospitalité généreuse et l'honorable venue en secours des Français qui ont permis à aboutir à cette brillante et radieuse fin.
haut de page
Houssine Bouatit (29/01/2016 - 16:17:04)
bonjour sincèrement je suis très ému par cette histoire qui m'a fait songer et penser a des cas que je connais a partir de moi même je la souhaite un très beau parcours a cette ange
haut de page
dr mohamed sellam (29/01/2016 - 17:51:48)
ayez la bonté de lire "enfance meurtrie"éditions Edilivre un livre caustique ,truculent,et profondément émouvant:

Enfant perdu dans les méandres d’une vie désordonnée…
Vivant en solitaire les mésavantures les plus tristes, les plus atroces, livré à lui-même au cœur d’une ville vaste comme le monde , encore sous l’emprise de la misère avec une population qui végétait dans le paupérisme…. C’était l’ère de la decolonisation…Le pays tout entier arrête son souffle pour mieux voir,pour mieux entendre l’issue de cette période de troubles et de conflits politiques et sociaux …La misère suintait dans les rues,dans les maisons,dans tous les coins de cette ville..Si pleine d’ailleurs d’enfants égarés,rongés de vermines et de faim.. De tout ce tableau se profilait distinctement le visage d’un enfant au minois innocent et candide,mais que le chagrin avait miné à fond…Que la faim avait aguerri et que la solitude avait mis parmi les marginaux…
Cet enfant n’est ni pourtant ni un voyou ni un delinquant ,c’est un petit galopin lancé très tôt dans la vie à la recherche de quoi apaiser sa fringale et à aider sa mère par de petits subsides…
Cétait l’enfance dans l’engrenage des malheurs des plus implacables,ballotée entre les bras d’une famille désunie et la société qui ne pardonne pas…
haut de page
Therese (30/01/2016 - 10:24:06)
Très émouvant...
haut de page
Therese (30/01/2016 - 10:32:16)
Et porteur d'espoir pour beaucoup de ceux qui auraient pu le perdre....
haut de page
Therese (30/01/2016 - 10:42:17)
Est-ce qu'une personne qui lit ce commentaire connait Anina ?
haut de page
Na Dine (31/01/2016 - 9:46:00)
Congratulations good luck and I wish you more success
haut de page
soussou (08/03/2016 - 1:25:21)
Bravo ...ça confirme... "Impossible means i 'm possible "
haut de page



> Exprimez-vous !

Tous les champs sont obligatoires, merci de les renseigner avant de valider.

champ obligatoire !  

champ obligatoire !  
> Votre adresse ne sera pas affichée sur le site.
> Une adresse erronnée peut entraîner la suppression du commentaire.

champ obligatoire !


Protec
champ obligatoire !  




haut de page

Autres bonnes nouvelles


haut de page