• ABC Bonheur
  • Actualités positives
  • Articles bonheur et bien-etre
  • Citations bonheur et bien-etre
  • Suggestions bonheur et bien-etre
Accueil du site

Un boulanger breton dépose chaque soir ses invendus devant sa porte

Catégorie : "Solidarité"

Par Isa le 28/02/2015          partager cet belle nouvelle sur Facebook
Un boulanger breton dépose chaque soir ses invendus devant sa porte

Il agit concrètement contre le gaspillage alimentaire en aidant les autres !

José Louiset est boulanger à Quimper. Un jour il voit un homme fouiller dans ses poubelles... et ne supporte pas la scène. Il se dit alors que plutôt que de jeter les marchandises qui n'ont pas trouvé preneur dans la journée, il peut les mettre à disposition de ceux qui n'ont pas les moyens de les acheter. Et il le fait !

Il dépose chaque soir ce qui lui reste en face de ses boutiques dans de grands sacs. Des personnes sans domicile fixe et même des étudiants sont au rendez-vous et se partagent les mets. C'est tout simple, mais ça fait vraiment chaud au coeur de voir que l'altruisme, "ça existe pour de vrai" !

"Jeter des aliments frais, encore bons, ça ne ressemble à rien quand on sait que certains crèvent la dalle !".

Une initiative intelligente et généreuse... si seulement elle pouvait donner des idées à tous ceux qui préfèrent jeter que de laisser des vivres encore consommables à la disposition de ceux qui n'ont pas les moyens de manger à leur faim tous les jours !

La loi, les associations, le problème du gaspillage alimentaire avance, mais trop doucement !

L'Assemblée nationale a débattu au début du mois de "l'utilisation à des fins humanitaires des denrées alimentaires invendues", mais sans qu'une décision ne soit prise, un rapport devant être remis à la fin du mois de mars. La question du gaspillage alimentaire est donc à priori bien "dans les tuyaux", mais quand est-ce que les lois seront claires et justes à ce sujet... c'est la question !

Certaines associations se battent depuis longtemps pour que des mesures concrètes soient prises, à tous les niveaux, du producteur au distributeur. D'autres agissent, par exemple Disco Soupe, qui récupère directement dans les champs des fruits et légumes qui ne seront jamais récoltés et qui organise des soirées conviviales où tout le monde lave, épluche et prépare ce qui a été glané, et tout le monde déguste ensuite les préparations !

Le problème du gaspillage alimentaire est donc bien une "préoccupation d'aujourd'hui", mais... n'attendons pas que les lois changent, changeons le monde, on peut le faire, José le boulanger breton est un exemple, et si lui le fait alors beaucoup peuvent aussi agir à leur niveau, agriculteurs, restaurateurs, distributeurs, etc !


Crédit photo : Le Journal du Siècle



Actualité positive vue 2825 fois          commenter

haut de page

Commentaires


Pas de commentaire pour l'instant.


> Exprimez-vous !

Tous les champs sont obligatoires, merci de les renseigner avant de valider.

champ obligatoire !  

champ obligatoire !  
> Votre adresse ne sera pas affichée sur le site.
> Une adresse erronnée peut entraîner la suppression du commentaire.

champ obligatoire !


Protec
champ obligatoire !  




haut de page

Autres bonnes nouvelles


haut de page