• ABC Bonheur
  • Actualités positives
  • Articles bonheur et bien-etre
  • Citations bonheur et bien-etre
  • Suggestions bonheur et bien-etre
Accueil du site

Critiquer les autres... c'est souvent projeter sur eux notre propre mal-être !

Article de la catégorie "Amis / entourage"

Par Isa le 26/02/2015          partager cet article sur Facebook
Critiquer les autres... c'est souvent projeter sur eux notre propre mal-être !Nos appréciations sur les autres n'engagent que nous-même... et SURTOUT nous-même d'ailleurs, car les jugements que nous pouvons porter sur autrui sont bien souvent le reflet de ce que NOUS vivons à l'intérieur !

Jugement, critique, reproche et projection

Attention, lorsque nous jugeons les autres, que nous leur faisons des reproches... c'est souvent ce que l'on appelle de la "projection", c'est-à-dire le reflet de ce que nous ne pouvons pas assumer en nous que nous projetons sur les autres. Ces jugements révèlent parfois (souvent même !) ce que nous sommes en réalité, au fond de nous, ou parfois quelque chose qui nous a fait beaucoup de mal par le passé et que nous n'avons pas "digéré", que nous n'avons pas réussi à dépasser. Et surtout que nous ne voulons pas accepter ni assumer.

Une personne qui passe son temps à juger les autres est donc une personne qui rencontre des difficultés avec sa propre vie, une personne "malheureuse" au bout du compte. Comme nous l'avions déjà abordé dans l'article "jalousie et bonheur : incompatibilité totale", le fait de sans cesse "s'occuper" de ce que font les autres, c'est aussi le meilleur moyen de fuir ce que nous ne voulons pas voir ni traiter en nous.

La projection est un mécanisme de défense, une technique inconsciente qui nous permet de supporter les choses plus facilement. En décalant l'origine de l'angoisse, on décale aussi la souffrance engendrée par elle... mais on refuse alors aussi de voir la réalité en face. Et déporter le problème ne le règle en rien, au contraire, on accumule un mal-être qui va s'amplifier sournoisement, et qui ressortira forcément un jour ou l'autre. Et qui nous fera encore plus de mal !

Rien n'est perdu, on peut aussi évoluer !

Lorsque nous projetons régulièrement sur les autres notre mal-être en les critiquant ou en leur faisant des reproches, il est tout à fait possible de changer, de dire "stop" et de retourner la situation en contrant ce mécanisme qui ne nous permet pas de résoudre les problèmes qui nous rongent, mais qui les aggrave donc nettement...

Pour se sortir de cet état, il nous faut localiser le problème d'origine CHEZ NOUS et chercher des solutions concrètes pour y remédier. Cette façon de se comporter me crispe au plus haut point chez Untel ? Quel est donc MON rapport face à "cette façon de se comporter qui me crispe" ? Je reproche à UNETELLE ses choix ? Mais quel est donc MON rapport avec ces fameux "choix si critiquables" ? Est-ce que j'en fais des choix MOI ? Et ainsi de suite.

Si nous voulons trouver la paix... arrêtons de juger ou de critiquer sans cesse les autres et cherchons en nous ce que nous leur reprochons sans cesse. Une petite remise en question s'impose donc TOUJOURS avant de critiquer quelqu'un !


Article vu 3053 fois          commenter

haut de page

Commentaires

Vos commentaires

Audrey (07/02/2017 - 21:30:37)
Je me rends compte que c'est tt à fait vrai!
Je ne jugeais personne il fût un temps.
Je me rends compte au bout de qq années que je juge et critique facilement, j'en deviens tt simplement aigrie, et je dis stop! Je vais de l'avant!
haut de page
Isa (08/02/2017 - 8:28:57)
Bravo Audrey pour cette prise de conscience, cela permet de se consacrer à soi dorénavant et donc d'avancer plus sainement :-)
haut de page



> Exprimez-vous !

Tous les champs sont obligatoires, merci de les renseigner avant de valider.

champ obligatoire !  

champ obligatoire !  
> Votre adresse ne sera pas affichée sur le site.
> Une adresse erronnée peut entraîner la suppression du commentaire.

champ obligatoire !


Protec
champ obligatoire !  




haut de page

Autres articles de la même catégorie



haut de page