• ABC Bonheur
  • Actualités positives
  • Articles bonheur et bien-etre
  • Citations bonheur et bien-etre
  • Suggestions bonheur et bien-etre
Accueil du site

Dompter la solitude c'est la sérénité assurée !

Article de la catégorie "Apprendre le bonheur"

Par Isa le 29/03/2015          partager cet article sur Facebook
Dompter la solitude c'est la sérénité assurée !Quand on réussit à apprécier la solitude, on a tout gagné, et à bien des niveaux ! Découvrez pourquoi c'est un facteur de bonheur très intéressant...

La solitude, c'est quoi ?

La solitude, c'est tout simplement le fait d'être seul(e). On ne parle pas ici de "solitude morale" aussi appelée "solitude forcée" (ici, c'est être "psychologiquement" seul(e), isolé(e) par manque d'amitié, d'amour, d'affection, de relations, etc.) mais bien du simple fait de pouvoir se trouver par moment "sans compagnie", chez soi ou ailleurs. Pas de devenir un ermite, attention, juste de savoir apprécier d'être seul(e) parfois et même de le décider.

La solitude est souvent "mal vue", car on la confond avec l'isolement justement. Pour certains, être seul(e), c'est le signe qu'on n'a pas d'amis, pas de vie. Alors que cela n'a absolument rien à voir, et pire encore, c'est même carrément tout le contraire !

La solitude peut être un besoin chez certains, et à l'inverse, représenter une grande angoisse pour d'autres. Pourquoi ? Parce que quand on est seul, on est à un moment donné forcé(e) de se regarder soi-même, de creuser et d'affronter ce que nous avons au fond de nous-même. Lorsque l'on doit impérativement toujours être entouré(e), qu'il nous est totalement impossible de rester seul(e), même un soir par semaine par exemple, parce que cela nous angoisse, c'est que l'on refuse inconsciemment de passer du temps avec nous-même. Peut-être parce qu'il est plus facile de nier ce que nous sommes, ce que nous ne voulons pas voir en nous, car si nous en prenons conscience, il va falloir traiter ce qui ne va pas... La peur de la solitude peut aussi avoir d'autres origines, venir par exemple du fait que cela ravive des blessures, un manque que nous avons connu plus jeune (absence physique ou psychologique d'un parents par exemple). Auquel cas, il nous faut en prendre conscience et traiter le problème à la base, seul(e) ou avec l'aide d'un professionnel, pour un jour pouvoir décider la solitude et profiter de ses bienfaits.

La peur de la solitude s'exprime tant dans la vie sociale, que dans la vie amoureuse. Certaines personnes sont incapables d'être célibataires une seule minute. Même une relation amoureuse désastreuse leur convient très bien, car cela leur permet d'éviter de se retrouver seule. Quitte même à trouver une nouvelle relation amoureuse quand elles sentent que celle qui est en cours risque de se terminer prochainement. Je n'exagère même pas, j'ai déjà vu ce cas de figure, et plusieurs fois... et c'est le genre de choses qui me fait froid dans le dos !

Bref, revenons à la solitude "en général" ! Et surtout, pourquoi donc pourrait-elle nous permettre d'être heureux(se) ?

La solitude, c'est le bonheur

Plusieurs raisons au fait que la solitude c'est VRAIMENT le bonheur !

La solitude, c'est la liberté !

On ne dépend de personne quand on est seul, aucun compromis à faire, on se gère comme on l'entend, sans pression, en toute liberté, on peut être soi-même sans aucune retenue, bref, rien que ça c'est quand même beaucoup !

La solitude c'est super constructif

Lorsqu'on ne supporte pas la solitude, qu'elle nous fait peur, c'est que l'on vit en général uniquement au travers du regard des autres. Donc envisager de rester seul(e), oh mon dieu non, quelle horreur ! Or, le bonheur c'est justement d'arriver à se détacher du regard des autres et à exister à travers notre propre regard. Choisir la solitude, c'est décider d'oser découvrir qui nous sommes. C'est tout simplement la possibilité d'apprendre à se connaître. Et se connaître, c'est aussi mieux gérer sa vie. Mieux gérer ses émotions, mieux gérer ses relations aux autres. C'est donc plus de bonheur, plus de sérénité. Une fois que l'on se connait, on prend plaisir à partager ces petits moments de calme avec nous-même. On en profite alors pour faire une remise en question sur notre vie ou sur un sujet en particulier, réfléchir à nos objectifs, nos projets, prendre conscience de bon nombres de choses à propos de notre vie, voici tant de choses que nous ne pouvons pas faire quand nous sommes en présence d'autres personnes... La solitude, c'est reposant, c'est constructif, c'est grâce à elle que l'on peut avancer, et avancer MIEUX surtout !

Les relations superficielles font plus de dégâts que la solitude !

A fréquenter des gens "pour fréquenter des gens", on se rend compte quand on analyse la qualité de ces relations... qu'il n'y a en fait aucune relation ! C'est superficiel au possible... et au final, le gros problème, c'est qu'on pâtit de ce genre de rapports avec les autres. Parce qu'elles sont en fait plus nuisibles pour nous que si nous étions seul(e), elles se révèlent finalement nocives. Étonnant non ? Sans pour autant confondre ces pseudos rapports humains avec des relations toxiques, ces relations fictives sont préjudiciables, tout simplement car il n'y a aucun lien réel. Lorsque l'on développe de vraies relations, on développe aussi des liens. La confiance, l'attention, l'affection par exemple. Or, avec toutes ces relations factices, cela ne se passe pas comme ça ! On s'en rend compte en général lorsque l'on a "besoin" des autres. Et c'est à ce moment-là que l'on peut se prendre une méchante douche froide, en s’apercevant que l'on se croyait "super entouré(e)" mais qu'on ne l'est pas du tout. Il faut donc fuir le plus possible ce genre de relations, construire de vrais rapports sains avec les autres... et surtout dompter la solitude, qui, si elle est décidée, est bien plus enrichissante pour nous et notre bien-être en fin de compte !

Alors oui, la solitude, ça peut faire peur... mais c'est une étape à franchir, un choix à faire, mais un choix vraiment payant pour faire entrer la sérénité dans sa vie. Au départ, ce sera dur, mais petit à petit, au fil des tentatives que l'on fait (chez soi, en balade, etc.), on se rend compte qu'on arrive à la dompter cette solitude... et qu'en plus, cela fait du bien !

Et la solitude, quand on la choisit, et qu'on l'exploite pour apprendre à se connaître, c'est étrange de dire ça, mais c'est aussi du positif dans nos relations avec les autres : en étant mieux avec soi-même... on est aussi mieux avec les autres ! On est gagnant sur tous les tableaux. On se connait mieux, on gère donc mieux notre vie à tous les points de vue, et en plus, on est mieux dans nos relations, celles-ci sont plus enrichissantes pour tout le monde, nous et les autres. C'est pas l'bonheur ça ? Vive la solitude !


Article vu 3234 fois          commenter

haut de page

Commentaires


Pas de commentaire pour l'instant.


> Exprimez-vous !

Tous les champs sont obligatoires, merci de les renseigner avant de valider.

champ obligatoire !  

champ obligatoire !  
> Votre adresse ne sera pas affichée sur le site.
> Une adresse erronnée peut entraîner la suppression du commentaire.

champ obligatoire !


Protec
champ obligatoire !  




haut de page

Autres articles de la même catégorie



haut de page